AUTOGREFFE DE TISSU ADIPEUX

EN BREF :

Définition :

La graisse « réinjectée » est devenue un procédé incontournable de la chirurgie plastique. Utilisée aussi bien pour ses propriétés de rajeunissement (amélioration de la qualité des tissus) que pour ses effets volumateurs, elle fait partie intégrante de l’arsenal thérapeutique y compris en chirurgie esthétique du visage

Elle permet d’améliorer des cicatrices déprimées ou disgracieuses mais permet surtout, à l’instar de l’acide hyaluronique de corriger des volumes insuffisants, de remodeler certaines parties du visage et de combler rides et sillons disgracieux.

Technique :

Appelé réinjection de graisse autologue ou lipostructure ou lipofilling  cette technique réalise une  microgreffe de tissu adipeux dans les zones a corriger.
La graisse est prélevée au niveau d’un site donneur (abdominal le plus souvent) par de très fines canules de lipoaspiration et est réinjectée par des micro canules (sans aucune cicatrice visible sur la face).

Cette intervention peut nécessiter une courte anesthésie générale ou être réalisée sous anesthésie locale. L’hospitalisation est ambulatoire.

 

 

Avantages / Inconvénients :

Contrairement aux techniques de médecine esthétique le résultat est durable dans le temps mais n’est appréciable de manière définitive  qu’au dela du 3 ème mois (délais de résorption).

La résorption d’une partie du volume réinjecté est systématique mais dans des proportions variables en fonction des individus (pouvant aller de 20 à 50 %). Ainsi une deuxième séance d’injection est quelquefois nécessaire pour parfaire le résultat.





Texte mis à jour le : 18 juin 2015